Tag: beauté

Faciliter, le maître-mot de l’hiver 2012

Le mois de décembre a été très généreux en facilitations graphiques. Retour sur les thèmes qui ont alimenté des réunions et discussions ouvertes.

Bouygues et le développement durable. Dans tous les domaines, que ce soit dans le bâtiment ou la construction, la téléphonie et autres services, l’idée majeure qui revient est un changement de paradigme. Même les matériaux “durs”, comme la construction, se soumettent aux lois de la souplesse et de la facilité.

Bouygues_faciliter

Au cœur de ce nouveau système, le client et la relation ! Les liens se tissent pour créer une solidarité à échelle humaine.

Bouygues_relation

Est-ce cela la révolution ? Acheter, non plus un produit, mais un usage ? Le produit sera alors fabriqué pour durer, dans un monde qui pense et agit pour le développement durable.

Bouygues_service

Thalys voyage assis sur un trésor : le sens de l’accueil. Nous voilà parti pour un World Café et Open Space animé et dynamique.

Thalys_bienvenue

Ici aussi, c’est l’être qui est au cœur du véritable projet : une communauté unie au service du voyageur, pour faire rimer “voyager” avec luxe, calme et volupté.

Thalys_horizon

Allons-nous prendre le train de la co-création en marche ?

Thalys_fresque

L’Université Catholique de Lille développe sa vision de la recherche, elle aussi, sur la communauté.

UCL_etudiant

La chantier vers un “autre chose”, durable et désirable, se matérialise en un jardin qui fertilise la conquête du nouveau monde.

UCL_vision

La recherche est le foyer de l’université : une maison conviviale où il fait bon se retrouver pour coopérer, partager, communiquer avec le monde.

UCL_maison2

L’action prend alors des allures de fête !

UCL_action

Voilà une année qui se termine en beauté !
Car dans chaque réunion facilitée par le dessin, je suis émerveillée par la richesse et générosité des idées en germe.

UCL_me

Read More

Ceci n’est pas un joli dessin…

no

Non, non, non… La facilitation graphique n’est pas une illustration pour faire joli, ni une œuvre d’art. Elle est l’expression vivante et vibrante de l’émergence d’un processus d’innovation et de création se traduisant par des questions, des émotions, des ressentis, des interconnexions, des symboles, des visions… Ce qui ressort de ces captures est de l’ordre du vivant : ni parfait, ni complètement maîtrisé. Le but n’est pas de faire un joli dessin, mais de mettre en lumière là où il y a de la vitalité et de la créativité. La beauté résulte de l’énergie qui y est traduite.

Zone de confort
Ne pas avoir peur du chaos : “Je perds mes repères… Ah ! Super !”

Quand je dessine, je suis debout et en mouvement. L’écoute active et sensorielle que j’ai développé dans ma pratique de coach* me permet de saisir les intonations, émotions et moments marquants que je traduis de façon imaginée. Les mots prennent ainsi une consistance toute particulière et participent au schéma global. Je note en particulier les paroles en l’air ou les choses dites en passant. Car les mots échappés de la pensée, les images ou symboles utilisés de façon inconsciente, sont souvent plus colorés et ont davantage d’impact et de saveur que le discours rationnel ou consensuel. C’est dans ces spontanés que se trouve la sève des élans et idées qui ont de la valeur.

*J’ai été formée à la psychosynthèse, une pratique qui permet d’être, d’interagir et d’influer sur le monde, fondée par Roberto Assagioli, qui se définissait lui-même comme un co-créateur et qui a écrit : “La psychosynthèse est une déclaration d’interdépendance”. Le but de la psychosythèse est de remettre l’homme et la collectivité dans le chemin de son évolution et accomplissement. Lire la suite ici

Read More