Tag: équipe

Essayez-moi et faites la différence

Sens et sensibilité

Les atouts qui font la différence.

Il existe plusieurs façons de pratiquer la facilitation graphique. Ce qui fait ma différence, c’est ma sensibilité :

1) Sensibilité d’écoute : j’ai développé avec ma pratique du coaching une écoute particulièrement fine. Je capte ce qui est vivant et résonne fortement pour organiser les informations de façon organique et fluide, et ancrer ainsi le mouvement des conversations et réflexions. À la fin de mon intervention, je propose une restitution orale qui permet de donner un sens et d’intégrer la fresque en expliquant mes choix, en faisant ressortir entièrement la richesse des échanges, des associations et des idées qui ont de la valeur.

2) Sensibilité de posture : je travaille en retrait, dédiée avec une attention la plus totale à tout ce qui se dit et se vit, dans une attitude d’ouverture et d’empathie. Par la qualité de ma présence, je suis capable d’accueillir ce que vit le groupe et de le synthétiser : les participants se sentent davantage détendus, ils peuvent s’engager et devenir plus actifs dans le processus de la réunion.

3) Sensibilité de traduction visuelle : grâce à ma longue et riche expérience de graphiste, je manie le dessin et l’expression visuelle avec aisance, capable de jouer avec les couleurs, la variété typographique, l’espace, un grand nombre de formes et de systèmes d’organisation, pour donner à la fresque une valeur ajoutée esthétique. Mon dessin s’adapte à l’énergie du groupe, ce qui renvoie aux participants un reflet à la fois empreint de nuances et harmonieux.

Vivacci 2

Exemple : extrait d’une fresque réalisée pour Vivacci.

Voir d’autres exemples ici.

La facilitation graphique est une expérience : il faut la vivre pour comprendre l’impact et la valeur ajoutée qu’elle apporte, aussi bien dans le déroulement de la réunion que dans la trace qu’elle laisse. L’émotion qui se lit sur le visage des participants est l’émerveillement. Les clients qui font appel à moi ont conscience que tout ce qui peut aider un groupe à mieux penser et vivre ensemble est précieux. Ils savent, parfois inconsciemment, que la représentation visuelle que je propose est puissante et qu’elle va pouvoir permettre de créer quelque chose de nouveau et d’inattendu pour fédérer autour d’une vision partagée. And this is priceless!

Try me

Essayez-moi et faites l’expérience de la différence.

Contactez-moi ici pour travailler main dans la main et expérimenter tous les bénéfices d’une facilitation graphique sensible, porteuse de sens et de richesse.

Read More

L’image, levier de changement !

Groucho1

En novembre dernier, j’ai accompagné un séminaire d’une grande entreprise avec la facilitation graphique. Le directeur de la structure a fait un discours inaugural que j’ai repris dans la fresque : le dessin reprend des mots clés ainsi qu’une allusion à Groucho Marx (comédien formant avec ses frères les fameux Marx Brothers). En relisant son discours dessiné, le directeur a souri et m’a fait part de son appréciation.

Groucho2

J’ai appris récemment qu’il avait fait imprimer la fresque en guise de carte de vœux et qu’elle est devenue le symbole pour lui d’une nouvelle conquête à l’intérieur de son entreprise. Ce portrait dessiné rapidement, porté par le clin d’œil à l’un des grands humoristes du siècle dernier a permis au directeur de reprendre sa place. Cet exemple donne la mesure de la puissance d’une image ou comment un symbole capté par une écoute active et valorisé peut rendre la dignité à un homme et à toute une équipe.

Groucho5

Read More

Ceci n’est pas un joli dessin…

no

Non, non, non… La facilitation graphique n’est pas une illustration pour faire joli, ni une œuvre d’art. Elle est l’expression vivante et vibrante de l’émergence d’un processus d’innovation et de création se traduisant par des questions, des émotions, des ressentis, des interconnexions, des symboles, des visions… Ce qui ressort de ces captures est de l’ordre du vivant : ni parfait, ni complètement maîtrisé. Le but n’est pas de faire un joli dessin, mais de mettre en lumière là où il y a de la vitalité et de la créativité. La beauté résulte de l’énergie qui y est traduite.

Zone de confort
Ne pas avoir peur du chaos : “Je perds mes repères… Ah ! Super !”

Quand je dessine, je suis debout et en mouvement. L’écoute active et sensorielle que j’ai développé dans ma pratique de coach* me permet de saisir les intonations, émotions et moments marquants que je traduis de façon imaginée. Les mots prennent ainsi une consistance toute particulière et participent au schéma global. Je note en particulier les paroles en l’air ou les choses dites en passant. Car les mots échappés de la pensée, les images ou symboles utilisés de façon inconsciente, sont souvent plus colorés et ont davantage d’impact et de saveur que le discours rationnel ou consensuel. C’est dans ces spontanés que se trouve la sève des élans et idées qui ont de la valeur.

*J’ai été formée à la psychosynthèse, une pratique qui permet d’être, d’interagir et d’influer sur le monde, fondée par Roberto Assagioli, qui se définissait lui-même comme un co-créateur et qui a écrit : “La psychosynthèse est une déclaration d’interdépendance”. Le but de la psychosythèse est de remettre l’homme et la collectivité dans le chemin de son évolution et accomplissement. Lire la suite ici

Read More

L’homme au centre… de l’organisation !

IMG_6826

La MSA, qui gère la protection sociale du monde agricole et rural, a rassemblé ses conseillers en prévention pour échanger sur le métier. Le modèle choisi du World Café se fonde sur la conversation et l’écoute pour permettre à tout le monde de s’exprimer et de participer selon six principes énoncés dés le départ (voir les six petites tasses).

IMG_6827

À partir de chaque expérience personnelle, source de satisfactions, les questions essentielles posées sont celles du sens, de la place et de l’utilité.

IMG_6829   IMG_6832

Comment travailler utilement ? C’est en s’immergeant dans le torrent des ressentis que les réponses émergent. Entre les différents acteurs de la prévention – conseillers, médecins, dirigeants, etc – règne à la fois la confiance et la méfiance.

IMG_6841

Remettre l’homme au centre et réfléchir ensemble… Le but est de respecter l’autonomie de chacun tout en rassemblant les équipes.

IMG_6843

Voir toutes les images sur Flickr ici.

Read More

(Ré)apprendre à apprendre

Invitée par Pierre Goirand et Pascal Gayet, j’ai accompagné en tant que graphic recorder pendant trois jours la formation sur les fondamentaux de l’organisation apprenante (FOA) proposée par Sol France (Society for Organizational Learning). Dédier trois journées d’affilée à la facilitation graphique était un nouveau défi pour moi. J’ai ainsi représenté par le dessin, le temps d’un workshop résidentiel, le vécu des trente participants autour des thématiques passionnantes de la vision partagée, la co-création et la pensée systémique, en passant par les freins au changement jusqu’aux processus qui favorisent l’émergence.

*IMG_6475

*DSCN2838

Cette formation, qui se fonde sur le livre La Cinquième Discipline de Peter Senge, présente les cinq disciplines indispensables pour permettre la réalisation de projets à la fois personnels et stratégiques dans les entreprises et organisations d’aujourd’hui. Ces disciplines sont axées sur les aspirations (maîtrise personnelle et vision partagée), sur les échanges (travail en équipe, dialogue, modèles mentaux) et sur la complexité (pensée systémique). Cette nouvelle qualité de “l’apprenance” est la capacité à se remettre en cause, à créer les conditions d’un dialogue constructif pour tous et à développer les outils pour faire avancer le monde dans le sens du bien-être personnel et collectif.

*DSCN2832

*DSCN2828

Entourée des consultants et managers présents, ce fut pour moi une aventure très enrichissante dans un lieu inspirant, le Moulin d’Andé, célèbre pour y accueillir des évènements culturels, également des artistes, musicieux, cinéastes, chercheurs en résidence… Situé le long d’un des bras de la Seine, se déployant dans un grand parc arboré, ce lieu invite lui-aussi au ressourcement créatif.

*DSCN2884

*IMG_6554

Toutes les images sur l’album Flickr ici.

Read More

Faire connaissance par le dessin

Deux équipes d’une même entreprise, qui ne connaissent pas, se réunissent autour d’un projet commun. L’organisatrice de cette rencontre a fait appel à la facilitation graphique pour accompagner les échanges. La réunion a donné lieu à une véritable co-création et chaque participant en est ressorti nourri. La journée fut d’autant plus créative que le lieu choisi fut “La Bananeraie” de Michel & Augustin, un espace inspirant qui donne… la banane !

30IMG_6346

13IMG_6327

31IMG_6344

14IMG_6326

Toutes les images sur l’album Flickr ici.

Read More

Animer les groupes de façon créative : save the date!

37599_1491579962298_1017987008_1433047_1732206_n

Pour se former à l’animation et à la facilitation de groupes avec les méthodes de l’Open Space et du World Café, Pierre Goirand* propose un atelier de deux jours au Centre Iris (Paris) les 8-9 décembre 2011. Si vous êtes un entrepreneur, leadeur, consultant ou profesionnel de la communication en quête de nouvelles approches créatives pour penser et créer ensemble, ce stage est fait pour vous. J’y participe le 8 décembre en animant une facilitation graphique. Pour plus d’infos, télécharger ce document ou contacter le Centre Iris.

*Pierre Goirand est consultant et architecte de rencontres en intelligence collective.

37894_1491578762268_1017987008_1433037_7902962_n

Read More

Super équipe = organisation apprenante

Iris_36

«Quand vous demandez aux gens ce que “faire partie d’une super équipe” signifie pour eux, ce qui ressort le plus est la charge de sens que comporte cette expérience. Les personnes évoquent le fait de faire partie de quelque chose de plus grand qu’eux-mêmes, d’être connecté, d’être créatif. Il devient clair que, pour beaucoup, leur expérience en tant que membres d’une formidable équipe contribue à une période de vie vécue intensément. Certains passent le reste de leur temps à chercher des façons de recréer ce contexte.» Peter Senge, “The fifth discipline”

Read More